Get Adobe Flash player

Œuvrer concrètement à la réconciliation

 

 

Régulièrement nous sommes revenu sur l’utilité de comprendre, au-delà de ce que la personne demande, quel est son vrai besoin, comment l’amener à le lui faire comprendre quand elle n’en a pas conscience et à l’amener à être responsable de son développement à cet endroit précis pour enfin pouvoir poser quelques petits pas au cours de plusieurs entretiens…. Si elle le veut bien.

 

Cette expérience vous permettra de prendre conscience de vos ombres et lumières et de celles des autres. Vous aurez ainsi des repères concrets et un vécu qui vous accompagneront dans votre vie sociale.

 

Animation : Médiatrice MUKAYITASIRE

Lieu : Association Par Enchantement

Date : Samedi 9 février 2019 de 9h à 18h

Tarif : 75€

 


       Article d’Anna Carlucci :


Vendredi 25 janvier, Médiatrice Mukayitasire, psychologue clinicienne rwandaise, nous a présenté une conférence sur son travail de médiatrice auprès du peuple rwandais pour la planification et la réconciliation des ethnies Tutsi et Utu dont le génocide de 1994 a provoqué 1 million de morts entre le 6 mai 1994 et le 4 juillet 1994.

Médiatrice semble avoir été prédestinée dans sa mission de vie. Elle-même tutsi (les tutsis n’avaient ni le droit d’étudier, ni le droit d’occuper des postes administratifs) et unique membre de sa famille à être rescapée du massacre, elle décide, à 24 ans, de ré orienter sa vie pour se mettre au service des victimes de cette tragédie: le terme ‘victime’ désignant ici aussi bien les victimes directes que les bourreaux eux-mêmes. En 2000, elle fonde l’Association Modeste et Innocent qui a pour but de  » promouvoir et défendre l’unité dans la diversité pour une paix durable au Rwanda ».

Le maître mot de son incroyable énergie et passion, et qui la pousse encore à se perfectionner, est :  » je suis vivante, j’ai survécu, c’est un cadeau, et je suis ‘contagieuse’. Sa mission particulière est alors de  » VIVRE ET FAIRE VIVRE «.

Une grande partie du travail de réconciliation œuvré par Médiatrice Mukayitasire s’appuie sur la Bonne Puissance qui repose sur la non-peur, la force de vie et l’accueil inconditionnel de l’autre. A partir de prises de conscience et de l’éveil de l’être humain, il s’agit de retrouver son unicité : Nous sommes tous des êtres humains et nous avons également,  tous, nos comportements propres. Avoir confiance en l’autre, être résilient et continuer à vivre malgré tout est une nécessité. La Bonne Puissance nous permet aussi de voir l’autre comme soi-même à travers le présent et le quotidien et non plus à travers le passé et l’avenir.

Transcender ce qui est mal et empêche de vivre (« il a vécu la tragédie de tuer, j’ai vécu la tragédie d’être tuée »), pardonner pour ne pas mourir de sa victimisation devient alors un possible et ouvre de nouvelles portes.

 

Un autre élément prépondérant à la réconciliation est le dialogue authentique, c’est une condition sine qua none. Dans ce dialogue, chacun pourra exprimer ses souffrances et ‘plonger dans le regard de l’autre, c’est là que l’âme communique. Au-delà  des émotions et des traumas, l’âme nous porte’.

La méthode de Médiatrice pour la réconciliation du peuple rwandais est tout à fait transposable à notre vie  quotidienne oú la gestion de conflits, petits ou grands, trouve souvent difficilement le chemin d’un dialogue vrai et authentique pour atteindre une réconciliation pacifiée et autoriser de nouvelles relations positives et épanouissantes pour l’ensemble des parties.

Dans le  couple, en situation professionnelle, entre amis, ou en famille, il s’agit avant tout d’affronter qui nous sommes et d’oser dire, ou se dire, en quoi la situation est source de souffrance et de conflits  pour nous. Par exemple dans le couple :  » qui suis-je en tant que femme (homme) face à cet homme (cette femme), quelle est ma façon d’aimer? etc, etc »

Dans la journée de formation que nous propose Médiatrice le 9 février, des compléments d’approches seront proposés tels que, notamment, la thérapie sociale et la logothérapie. Enfin, un travail corporel (relaxation, QI Gong. ..) constituera  l’ultime volet. En effet, il s’agira d’apaiser les tensions négatives inhérentes à tout conflit et de retrouver la joie et l’élan de vie nécessaire à un équilibre satisfaisant et épanouissant.