Get Adobe Flash player

Lettres des ateliers

 

    lettre30  lettre29  lettre28
LeTTre N°30 LeTTre N°29 LeTTre N°28
 lettre27  lettre26  lettre25
LeTTre N°27 LeTTre N°26 LeTTre N°25

Quelques citations

« Le regard que l’on porte sur le monde est presque plus important que le monde »

 Alexandre Jollien, la philosophie de la joie.

« Chaque fois que j’ai répondu à la violence par la générosité, chaque fois que j’ai dépassé la vengeance, j’ai ressenti en moi la joie d’avoir résisté à un acte instinctif pour entrer dans une humanité profonde. »

Frédéric Lenoir, Petit traité de vie intérieure

 

« Le sens nous est indispensable, mais il ne nous est pas dispensé en capsules
prédigérées, ni martelé à grand coup d’idées, de dogmes et d’explications.
Comme tout ce qui importe, il se mérite, se gagne, peu à peu, de déconvenues en découvertes,
de doute en certitude, de faux pas en avancée. »
Gilles Farcet

 

« Ce n’est pas sa beauté, sa force et son esprit que j’aime chez une personne,
mais l’intelligence du lien qu’elle a su nouer avec la vie. »
Christian Bobin – Ressusciter

 

« La vie fracture les envies et découd les projets, fait taire toute prétention à la maîtrise,
emmène les plus prévoyants en terre d’imprévu.
Elle sème le désordre chez les plus organisés, de préférer ses rêves à l’appel du présent.
Le malheur n’est pas qu’il en soit ainsi. Il est de se raidir dans ses attentes.
Françoise Carrillo, théologienne

 

« L’intelligence est la force, solitaire, d’extraire du chaos de sa propre vie la poignée de lumière suffisante pour éclairer un peu plus loin que soi – vers l’autre, là-bas,
comme nous, égaré dans le noir. »
Christian Bobin – L’inespérée

 

«Baigner dans la lumière est une chose, l’incarner dans l’existence, et tout particulèrement dans ses relations à autrui en est une autre, et cela s’apprend ! Insistait ce maître.
Là était le hic. Je connaissais l’amour comme état de conscience, comme extase mystique, et me sentais for taise d’en rester là. J’avais assez donné dans les embrouilles sentimentales pour ne plus avoir envie de conjuguer le verbe aimer de manière trop active.
L’idée que s’entendre, s’approcher, voire s’aimer supposait un apprentissage, me laissait songeuse».
Arouna Lipschitz – L’un n’empêche pas l’autre