Get Adobe Flash player

Vivre en groupe à travers le désert

 

Voyage dans les dunes de l’oued Drâa  (Maroc)

desert1

R Chech

 

Liant le beau et le profond, la nature et les relations chaleureuses, ce stage est l’occasion d’expérimenter l’émerveillement.Face à ces formes parfaites sculptées par le vent, à travers un paysage minéral tellement loin de notre quotidien, vous vous laisserez transporter par cet univers nomade en vivant au rythme des peuples du désert.
Hassan Zbaïr, guide expérimenté et son équipe de chameliers saura nous expliquer la culture berbère et nous surprendre par des chants ancestraux sous la lune. Loin de notre confort occidental, nous expérimenterons un mode de vie dans la sobriété. Robert Murit saura quant à lui, vous initier à la fois à la solitude et l’intériorité par des temps méditatifs ou de réflexions personnelles et à la chaleur des relations de groupe. Ce voyage vous confrontant à des situations surprenantes, vous permettra de dégager des ressources nouvelles pour approfondir votre capacité d’adaptation, votre ouverture relationnelle et votre sensibilité à l’émerveillement. Hassan

 

desert2 « Le désert n’est pas un but, il est un lieu de passage,il est une traversée, chacun a sa terre promise. Se connaître soi-même et ses mémoires ne va pas sans déserts à traverser. »Jean-Yves Leloup

 

Dates : du 27 janvier au 5 février 2018

Tarif : 1100€

Comprenant le vol, la nourriture, l’hébergement sur place, l’encadrement guide + formation

Ce qu’il faut compter en plus : les pourboires pour le guide et les chameliers, 3 repas à Ouarzazate (+/- 60€)

Inscription : 400€ d’arrhes (réduction couple)

Date limite d’achat du billet d’avion : 10 décembre 2017

Contact pour informations complémentaires : Robert MURIT 06.20.62.63.06

 

desert3          

 

Descriptif : marche, bivouac, temps de partage et analyse relationnelle.

 

Jour 1 : samedi 21/01/17 :

Rendez-vous à l’aéroport de Entzheim en début d’après midi. Vol de Strabourg / Ouarzazate (escale à Casablanca).

Accueil à l’aéroport, rencontre avec le guide. Transfert en minibus à l’hôtel***.

 

Jour 2 :

Chargement des minibus en nourriture et matériel.

Départ en minibus de Ouarzazate : direction Mhamid.

Nous quitterons progressivement la civilisation pour nous enfoncer toujours plus vers le sud. Nous longerons la magnifique vallée du Drâa avec ses palmeraies. Nous nous arrêterons pour traverser les kasbahs de Agdz et du Djebel Kissane pour nous approcher encore plus du dépaysement.

Rencontre avec les chameliers et l’équipe de cuisine. Chargement des dromadaires.

Nous avons une petite heure de marche au milieu de la palmeraie pour atteindre l’ancien village de Mhamid, maintenant au milieu des dunes.

Montage du 1er bivouac.

 

Jour 3, 4, 5 ,6,7 :

Proposition de méditation face au soleil levant. Après avoir pris le petit déjeuner et rangé les sacs, nous prenons « la route » en longeant l’oued Draa maintenant asséché. Puis découvrirons les dunes durant 5 jours à travers l’immense plateau désertique de la Hamada du Drâa. L’oued Drâa, véritable frontière naturelle entre le Sahara et l’Atlas, nous offre un univers fascinant, que nous découvrons à pied, avec nos compagnons chameliers.

5 heures de marche par jour à un rythme acceptable qui respecte chacun.

Les sacs sont portés par les chameaux de campement en campement.

Devançant parfois la caravane ou nous en éloignant de temps à autre, nous la retrouverons tous les midis pour prendre le déjeuner à l’ombre des tamaris.

Nous apprécierons les changements de décor entre sable et cailloux ou paysage lunaire.

Les temps de marche, propices à un retour sur soi, permettrons de s’interroger sur sa quête personnelle, ses questions du moment. L’animateur encadrera des synthèses ponctuelles nous permettant de nous rencontrer plus en profondeur.

En fin de journée, nous retrouverons le bivouac installé par les chameliers. Quelques heures de repos nous permettront de nous ressourcer dans le silence et le coucher du soleil. A la suite de quoi nous nous retrouvons pour le repas, le temps de partage ou de travail relationnel.

Les soirées seront bien occupées, feu de camps, musique, jeux, cuisson du pain et possibilité de dormir à la belle étoile si vous le désirez. Mais dans tous les cas, nous contemplerons l’immensité du ciel étoilé.

Nous ferons une boucle passant par le point culminant : la grande colline de sable, de Chegagga. Un moment marquant où nous contemplerons ce magnifique paysage. Ce circuit a l’avantage de nous immerger très rapidement dans les plus beaux massifs dunaires du sud marocain.

 

Jour 8 : Mhamid – Ouarzazate

Les dunettes se dispersent peu à peu et les palmiers apparaissent.

Après une heure de marche nous nous rapprochons de la vie citadine, les premières échopes.

Nous retrouvons nos véhicules et prenons la route en direction de Ouarzazate, en remontant maintenant la vallée arborée du Drâa.

Visite de la ville des potiers et sa casbah

Nuit à l’hôtel ***, soirée au restaurant, douche bien méritée.

 

Jour 9 :  Ouarzazate

Visite de la vielle ville, visite du palais du sultan, achats dans les souks, hammam et massages pour ceux qui le désirent.

Découverte de Ouarzazate by night.

 

Jour 10 : lundi 30/01/2017

Transfert à l’aéroport le matin pour notre vol retour à Strasbourg.

Arrivée à Entzheim à 16h

Embrassades et au-revoirs touchants.

desert4


 Ils l’ont vécu  et en sont revenus transformés :

Je me rappelle le moment d’émotion à l’apparition de la grande dune qui me touche autant dans ma profondeur. Les dunes dans leur silence rejoignent tout au fond de moi, ce qui est le plus pur, le plus vierge, peut-être le plus « parfait ». Elles me rappellent que c’est la recherche de cette union avec « Cela » qui anime ma vie.
 Dominique C.
 crete
 coucher-soleil Chaque matin Robert nous invite à revenir, à tout moment de la journée, et particulièrement dans les circonstances les plus stressantes, à l’expérience de calme et de tranquillité vécue au cours d’un temps de méditation. 
Ca me parle fort, par rapport à mes expériences de communion, vécues de manière particulièrement sensible au cours de ce voyage. Je me réjouis, aujourd’hui, de retrouver la même intensité, le même émerveillement, la même plénitude.
C’est fort… comme un lever du soleil qui n’en finirait pas. Encore mieux qu’un peu de « lumière volée en chemin » ! Christine P
Le retour du Désert est sans doute le départ de la véritable aventure !
Le Désert, par sa nudité, me met à nu ;
par son silence, il ouvre mes voi(es)(x)intérieures ;
par sa pureté, il me redonne l’innocence ;
par son immensité, il me relie à l’univers ;
par ses courbes, il me fait explorer ma sensualité ;
par ses couleurs, il témoigne de l’or solaire et de la préciosité de la vie ;
par sa virginité, il m’offre l’éternelle possibilité de créer, grâce à ce que je suis ;
par sa beauté, il me donne le goût et le désir d’aimer!Dominique B.
 fin-soiree
 a-la-suite Que m’a apporté le désert : de quoi méditer et grandir encore.
Du chaos est né l’Univers – car il faut d’abord du chaos pour créer l’ordre… la vie devant moi. 
C’est un beau cadeau le désert. 
 
Carole B. 

 

 crete-2