Prendre soin de l’être

« Tout commence dans le pensée. Là où la pensée est fausse l’affliction s’ensuit comme la roue de la charrette suit le pas du bœuf ». Cette phrase célèbre du bouddha nous rappelle que nos actions découlent toujours d’une certaine vision du monde et que la première tâche de la pensée est de lever certains voiles qui nous empêchent de voir clair. Cet atelier sur une journée et demi cherchera à poser les fondements universels d’une reconquête de la vie intérieure en commençant par réviser notre image de l’être humain, puis en dessinant concrètement les approches à travers lesquels l’être humain peut renouer avec lui-même, avec les autres, avec le monde. La distinction du psychique et du spirituel, de l’âme et de l’esprit, courante chez les anciens mais souvent absente de nos jours, est essentielle pour comprendre les différentes manières à travers lesquels nous rencontrons le monde, les autres et nous-mêmes. A travers des temps d’exposé, en convoquant l’expérience de chacun, et en proposant quelques exercices, cet atelier vise dans un premier temps à discerner dans nos vies la présence d’un espace de paix et de liberté, de joie et de force. Prendre soin de l’être, c’est prendre soin de sa qualité de présence au monde. Mais comment ? Comment placer sa vie dans la lumière et l’horizon de l’essentiel ? A travers cette journée nous dessinerons quelques pistes en nous appuyant sur les sages d’orient et d’occident. Quiconque veut emprunter le chemin se retrouve bien souvent face à des injonctions ou des perspectives contradictoires. Comment s’y retrouver ? Trois thèmes seront particulièrement explorés : l’intériorité de l’homme, son désir d’être aimé, sa volonté de mettre sa vie en cohérence avec ce qui n’a pas de prix.

 

 

Animation : Reza MOGHADDASSI

 

Atelier sur deux jours :

  • Samedi 7 novembre 2020, de 9h à 17h
  • Dimanche 8 novembre  de 9h à 12h

 

Tarif : 115 €